Titel Treffer KWIC/Doc-ID
Protokoll der 16. Sitzung (Schlusssitzung) des Kongresses von Laibach 1

… le Duc de Genevois. Elles marchoient non pour renverser les institutions émanées de l’autorité légitime, mais pour empêcher que l’insurrection n’usurpât un pouvoir qui seroit un fléau universel. Elles marchaient enfin non pour entraver le développement de la prospérité publique dans quelqu’Etat que ce fût, mais pour favoriser le rétablissement de l’ordre dans les pays où des hommes de malheurs ont fini par rendre indispensable l’assistance d’une force étrangère.…

Laibach_Prot_16.xml

Kongress von Verona IX. Circulaire finale 4

… le Roi de Sardaigne ; et il a été reconnu que l’assistance d’une force alliée n’était plus nécessaire pour le maintien de la tranquillité du …

… le Roi de Sardaigne ayant indiqué Elle-même les termes qu’Elle jugeait convenable de fixer pour la retraite successive des Troupes auxiliaires, les …

… le Roi de Sardaigne a fait mettre sous les yeux des …

… le Roi de Sardaigne ayant indiqué Elle-même les termes qu’Elle jugeoit convenable de fixer pour la retraite successive des troupes auxiliaires, les Souverains Alliés ont accédé à Ses propositions, …

Verona_IX_1.xml

Kongress von Verona II. Affaires d’Italie Procès-verbal der achten Sitzung 16

… , Plénipotentiaire de Sa Majesté le Roi de Sardaigne, a présenté la …

… pour en obtenir l’éloignement des Individus condamnés dans les Etats de Sa Majesté Sarde par suite de la …

… et qui se sont réfugiés sur le territoire suisse. Cette mesure étant jugée par Sa Majesté le Roi de Sardaigne indispensablement nécessaire pour la tranquillité de Son Royaume, …

… indispensablement nécessaire pour la tranquillité de Son Royaume, Sa Majesté demande à …

… à satisfaire aux justes vœux de Sa Majesté Sarde.…

… Messieurs les Plénipotentiaires ont reconnu que la proposition de Sa Majesté le Roi de Sardaigne était complètement justifiée par les circonstances alléguées dans la Note de …

… , et que les hautes Cours alliées doivent non seulement se prêter à fournir à Sa Majesté près de la …

… des Instructions qui les mettront en état de se concerter avec le Ministère Français sur les moyens les plus prompts et les plus efficaces pour répondre à la demande de Sa Majesté le Roi de Sardaigne, ainsi que pour appliquer la marche que l’on adoptera pour cet effet à tout autre État européen, ayant recours à l’intervention des Puissances alliées dans un cas analogue.…

… le Roi de Sardaigne, sur les démarches à faire auprès de la …

… Les démarches que le Roi de Sardaigne ordonna à Son Ministère des Affaires étrangères et à Sa Légation en …

… Ni les unes, ni les autres n’ayant eu jusqu’ici le résultat qu’on devait en attendre, le Roi de Sardaigne sent trop combien la tranquillité de l’Europe est liée à celle de Son Royaume et des Etats environnant, et désire trop vivement tout ce qui peut concourir au but constant et magnanime des …

… Des tentatives réitérées dont on a eu connoissance de la part de ces réfugiés, toutes vaines qu’elles ont été, n’en ont pas moins justifié la prévoyance du Roi et celle des …

… , si même les siennes auprès de Ses administrés ont été aussi vives que le Roi de Sardaigne aime à le croire, il est toutefois bien avéré qu’elles ont été éludées dans plusieurs Cantons, surtout dans ceux de Genève et de Vaud qui étoient appelés les premiers à en réaliser l’effet.…

… Le Roi de Sardaigne, intimement persuadé que tous Ses hauts alliés seront pénétrés de l’extrême…

… , Ministre et Premier secrétaire d’Etat pour les affaires étrangères de Sa Majesté le Roi de Sardaigne, en présentant par ordre de Son Auguste Maître cet exposé aux Cabinets réunis à …

… , a l’honneur de Les assurer que Sa Majesté attend avec une entière confiance et recevra avec autant de reconnoissance la communication des moyens que …

Verona_II_8.xml

Kongress von Verona II. Affaires d’Italie Procès-verbal der siebten Sitzung 3

… sera très satisfait d’apprendre que des arrangemens aussi sages qu’équitables aient pu être conciliés pour la réduction progressive des Troupes autrichiennes stationnées dans les Etats de Sa Majesté le Roi de Sardaigne, et ensuite pour l’évacuation totale de ces Etats, ainsi qu’à l’égard de la diminution de l’armée d’occupation dans le …

… le Roi de Sardaigne et avec …

… et le Roi de Sardaigne conjointement aux hautes Puissances alliées, doit se borner à énoncer la conviction que …

Verona_II_7.xml

Kongress von Verona II. Affaires d’Italie Procès-verbal der fünften Sitzung 2

… le Roi de Sardaigne et de …

… le Roi de Sardaigne et du consentement des Cours signataires de la …

Verona_II_5.xml

Kongress von Verona II. Affaires d’Italie Procès-verbal der zweiten Sitzung 10

… , Plénipotentiaire de Sa Majesté le Roi de Sardaigne, pour prendre en considération si l’état actuel du …

… sous le point de vue militaire, moral et administratif. Il avait déclaré en même temps au nom du Roi, Son Maître, que Sa Majesté, convaincue de ce que les secours sollicités par Elle-même au moment du besoin, pouvaient être maintenant retirés sans aucun danger ; désirant toutefois de concilier le vœu très légitime de soulager Ses peuples dans les termes les plus rapprochés possibles avec le devoir de ne rien précipiter dans une affaire aussi grave, …

… , Son Maître, que Sa Majesté, convaincue de ce que les secours sollicités par Elle-même au moment du besoin, pouvaient être maintenant retirés sans aucun danger ; désirant toutefois de concilier le vœu très légitime de soulager Ses peuples dans les termes les plus rapprochés possibles avec le devoir de ne rien précipiter dans une affaire aussi grave, Sa Majesté l’avait chargé de proposer à Ses …

… Que, vu l’état satisfaisant de réorganisation dans lequel se trouvent les Etats de Sa Majesté le Roi de Sardaigne, et sur Sa demande, l’occupation du …

… relatives soit à la proportion des différentes armes dont doit être composée l’armée d’occupation, soit aux fournitures que le Gouvernement du Roi s’est engagé à faire en nature aussi bien qu’en numéraire, continueront à être observées en autant…

… , partageant l’opinion de Sa Majesté le Roi de Sardaigne à l’égard du corps auxiliaire, et empressés de concourir avec Elle au soulagement de Ses peuples par la retraite des Troupes dont la présence n’était plus jugée nécessaire ; rendant également justice au désir de …

… à l’égard du corps auxiliaire, et empressés de concourir avec Elle au soulagement de Ses peuples par la retraite des Troupes dont la présence n’était plus jugée nécessaire ; rendant également justice au désir de Sa Majesté de voir s’exécuter la mesure de l’évacuation de manière à ne donner lieu à aucune précipitation dans une affaire aussi importante, adoptoient dans leur totalité les propositions faites au nom de …

… de voir s’exécuter la mesure de l’évacuation de manière à ne donner lieu à aucune précipitation dans une affaire aussi importante, adoptoient dans leur totalité les propositions faites au nom de Sa Majesté Sarde, et consentoient à faire signer une …

… Dans la conférence de ce jour ces mêmes résultats, accompagnés de l’exposé des motifs qui ont engagé Sa Majesté le Roi de Sardaigne à demander la retraite successive des troupes auxiliaires du …

… , à consentir à cette retraite dans les termes proposés par Sa Majesté, ont été mis sous les yeux de Messieurs les …

Verona_II_2.xml

Kongress von Verona II. Affaires d’Italie Procès-verbal der ersten Sitzung 64

… , premier Secrétaire d’État pour les affaires étrangères et Plénipotentiaire de Sa Majesté le Roi de Sardaigne

… , Plénipotentiaire de Sa Majesté le Roi de Sardaigne, pour prendre en considération, conformément à l’article 8 de la …

… , situation qui, d’après l’exposé de ce Mémoire, est telle que Sa Majesté le Roi se croit autorisé à prononcer que l’ouvrage de la…

… régénération de ce pays est achevé, que Sa Majesté peut répondre de sa tranquillité, et que le temps est venu où l’occupation militaire peut cesser.…

… et Sa Majesté Sarde, ainsique l’intérêt réciproque des peuples que la Providence a confiés aux deux Monarques, sont trop étroits et trop positifs pour que le bien-être de l’un des Etats ne tourne à la satisfaction du Souverain et au bien-être de l’autre Etat. L’…

… à mettre à la disposition du Roi le nombre de troupes que Sa Majesté avait Elle-même jugé nécessaire pour assurer durant l’époque de la restauration de l’administration du Piémont la tranquillité intérieure de Son Royaume ; en cédant ainsi au vœu de …

… le nombre de troupes que Sa Majesté avait Elle-même jugé nécessaire pour assurer durant l’époque de la restauration de l’administration du Piémont la tranquillité intérieure de Son Royaume ; en cédant ainsi au vœu de Sa Majesté Sarde et de Leurs Alliés communs, avait placé Son espoir dans la haute sagesse du Roi pour trouver les moyens de restreindre ce secours au terme le moins éloigné possible. Cet espoir est rempli. Grâces aux soins éclairés que Sa Majesté le …

… et de Leurs Alliés communs, avait placé Son espoir dans la haute sagesse du Roi pour trouver les moyens de restreindre ce secours au terme le moins éloigné possible. Cet espoir est rempli. Grâces aux soins éclairés que Sa Majesté le Roi de Sardaigne a voués à la réorganisation de Sa Monarchie, à ceux qu’Elle a portés sur les branches les plus essentielles…

… , tel que Sa Majesté vient de le faire mettre sous les yeux de cette Conférence, répond parfaitement à l’attente de l’…

… a été à même de fournir à Sa Majesté Sarde des preuves convaincantes de Son empressement à satisfaire aux devoirs de l’amitié et du bon voisinage, …

… se félicitera de pouvoir prouver aujourd’hui à Sa Majesté le Roi la confiance qu’Elle place dans la sagesse et dans la fermeté de Ses vues.…

… apprendroit avec une satisfaction vivement sentie que le Roi de Sardaigne se croyait certain d’avoir assuré à Ses peuples le double bienfait d’un long repos et d’une prospérité indépendante de tout secours étranger ; que l’…

… souhaitait ardemment que le bonheur des Etats de Sa Majesté Sarde pût toujours répondre aux généreuses intentions et aux plans salutaires que le …

… pût toujours répondre aux généreuses intentions et aux plans salutaires que le Roi venoit de communiquer à Ses Alliés.…

… la consolante conviction que le moment était arrivé où rien n’empêchoit plus que Sa Majesté Sarde ne recueillît dans le Soulagement qu’Elle désiroit procurer à Ses peuples le prix des soins sages et paternels qu’Elle avait mis à rétablir l’ordre dans Ses Etats, et à fermer les plaies qu’avait dû y laisser un attentat aussi désastreux que criminel.…

… Que, vu l’état satisfaisant de réorganisation dans lequel se trouvent les Etats de Sa Majesté le Roi de Sardaigne, et sur Sa demande, l’occupation du …

… relatives soit à la proportion des différentes armes dont doit être composée l’armée d’occupation, soit aux fournitures que le Gouvernement du Roi s’est engagé à faire en nature aussi bien qu’en numéraire, continueront à être observées en autant qu’elles sont compatibles avec les dispositions de l’Article précédent, et de façon que les payemens à faire et les fournitures à livrer subissent aux époques précitées une diminution proportionnée au nombre des troupes qui quitteront les Etats Sardes ;…

… d’un côté, et Sa Majesté le Roi de Sardaigne de l’autre côté.…

… le Roi de Sardaigne la situation du …

… qui signalèrent les premiers jours de Son Règne, le Roi ne craint pas d’aborder cette question délicate et importante avec sincérité et franchise.…

… Pour être en état d’éclairer la conscience de Ses Alliés, le Roi a voulu se former lui-même une opinion sûre et positive. Fermant l’oreille aux insinuations de l’orgueil national, de l’opinion générale, mais uniquement pénétré de la nécessité de réunir tous les efforts de n’épargner aucun sacrifice pour combattre et détruire la révolution, le …

… a voulu se former lui-même une opinion sûre et positive. Fermant l’oreille aux insinuations de l’orgueil national, de l’opinion générale, mais uniquement pénétré de la nécessité de réunir tous les efforts de n’épargner aucun sacrifice pour combattre et détruire la révolution, le Roi n’a interrogé que les faits. Il a examiné dans sa conscience l’état de Son Royaume, la marche et les progrès de l’Administration, le résultat des reformes qui se sont opérées, des améliorations qu’Il a introduites. Ce n’est…

… qu’en dernière analyse, après avoir définitivement arrêté Son opinion, que Sa Majesté a porté un regard sur la situation de Ses finances, sur l’énormité du fardeau qui pèse sur Son peuple, sur la nécessité de rapprocher autant que possible l’époque à laquelle il lui sera permis d’en opérer la diminution.…

… C’est ce même tableau que le Roi a ordonné de mettre sous les yeux de Ses …

… Le résultat de cet examen ne saurait être douteux ; le Roi l’attend avec confiance de la loyauté, de la justice de Ses Alliés.…

… le Roi Charles-Felix prit les rênes du Gouvernement.…

… Fort du secours de la Providence et du témoignage de Sa conscience, sûr de l’affection de l’immense majorité de Ses peuples et de l’assistance de Ses Alliés, le Roi ne se laissa pas effrayer par ces déplorables résultats de la plus criminelle entreprise.…

… Convaincu que le premier besoin d’une société quelconque est la justice, le Roi voulut que la régénération de Son Royaume commençât par la punition des coupables.…

… cherchent à vivre ignorés ; plusieurs parmi eux, plongés dans le discrédit aussi bien que dans la misère, sont forcés par-là de recourir aux bienfaits de ce même Souverain qu’ils ont outragé, tous ne jouissent près de la Nation d’aucune espèce d’influence ; mais ils lui offrent par contre un exemple aussi effrayant que salutaire des résultats de la révolte et du crime.…

… L’armée a été l’instrument dont on s’est servi pour opérer la révolution ; le second soin du Roi devait être de l’épurer d’abord, de la refondre ensuite, pour la rendre à sa vraie et unique destination : celle de défendre le Trône et l’Etat.…

… Les lois de l’honneur militaire sont si claires et si précises qu’elles ne laissent pas d’excuse à celui qui ose les violer ; le Roi voulut que tout ce qui avait trahi ses devoirs fût puni, que tout ce qui s’y était soustrait fût désormais indigne de faire partie de l’armée.…

… Classe : Ils furent tous démissionnés à l’exception de ceux qui, par des circonstances particulières, ayant été jugés dignes d’être recommandés à la clémence du Roi, ont été rétablis sur les rôles de l’Armée. On rangea dans la cinquième tous les officiers qui, sans un motif légitime, n’avaient pas rejoint l’armée de …

… Parmi ceux qui ont été destitués ou démissionnés il s’en est trouvé 130 qui ont eu recours à la clémence de Sa Majesté pour une pension alimentaire. Le …

… pour une pension alimentaire. Le Roi a daigné leur accorder un secours annuel de 600 …

… de la pension assignée à leur grade, lors même qu’ils n’avaient pas les 30 ans de service prescrits pour y avoir droit ; mais on a exigé d’eux par mesure de sûreté qu’ils élussent un domicile fixe dans les Etats du Roi, et on leur a imposé l’obligation de présenter un certificat de résidence pour toucher le montant de leur pension.…

… force de l’Armée selon les circonstances ; le Roi décida qu’il serait conservé.…

Sa Majesté voulut encore, d’après l’avis d’une…

… La Police des Régimens et Brigades fut confiée aux Colonels et Commandans de Corps. Investis d’un grand pouvoir, jouissant de toute la confiance du Roi, le Gouvernement fait peser sur eux la plus grande responsabilité : il exige des renseignemens exacts et périodiques sur la conduite des officiers, bas-officiers et soldats ; mais il s’empresse en même temps d’accueillir les mesures qu’ils proposent, et d’éloigner les individus qu’ils signalent comme mauvais.…

… les efforts de Sa Majesté : Sur onze cent officiers en service actif, quarante-cinq seulement ont été notés défavorablement, encore aucun fait, aucun propos n’est cité à leur charge. Ce petit nombre d’individus moins bons, car on ne peut encore les juger mauvais, sont tellement disséminés dans les Corps qu’ils ne peuvent y avoir la moindre influence. Dans quelques mois d’ici, leur conduite sera définitivement jugée : rien n’empêche cependant d’affirmer dès à présent que …

…  : Sur onze cent officiers en service actif, quarante-cinq seulement ont été notés défavorablement, encore aucun fait, aucun propos n’est cité à leur charge. Ce petit nombre d’individus moins bons, car on ne peut encore les juger mauvais, sont tellement disséminés dans les Corps qu’ils ne peuvent y avoir la moindre influence. Dans quelques mois d’ici, leur conduite sera définitivement jugée : rien n’empêche cependant d’affirmer dès à présent que Sa Majesté connaît l’esprit de Son armée, et qu’Elle peut compter sur Sa fidélité et son dévouement.…

… Après avoir ainsi vengé l’Etat des atteintes qui avaient été portées à son existence, brisé l’instrument dont on s’était servi pour tenter une si criminelle entreprise, créé une nouvelle force dont le Gouvernement pût disposer avec sûreté, les soins du Roi furent dirigés vers la destruction et la répression de ces élémens corrompus que la révolution avait introduits dans l’Etat.…

… , comme partout ailleurs où les révolutionnaires ont essayé leurs forces, un élément d’autant plus dangereux qu’elle réunit toute l’ardeur de l’âge à l’irréflexion de l’inexpérience. L’attention du Roi s’est portée particulièrement sur cet objet important : après une…

… épuration sévère et rigoureuse des personnes chargées de l’enseignement, après l’exclusion des écoles de tout individu qui s’était compromis dans la révolution, Sa Majesté s’est occupée de rétablir l’enseignement et l’éducation publique sur les bases de la Religion et des saines doctrines. Des règlemens nouveaux ont été publiés sur cette matière si délicate et si importante, et ils commencent déjà à recevoir leur exécution. Obligé de sacrifier la perfection à la célérité, le …

… s’est occupée de rétablir l’enseignement et l’éducation publique sur les bases de la Religion et des saines doctrines. Des règlemens nouveaux ont été publiés sur cette matière si délicate et si importante, et ils commencent déjà à recevoir leur exécution. Obligé de sacrifier la perfection à la célérité, le Roi ne regarde pas cette branche comme définitivement organisée. Il se propose de profiter des leçons de l’expérience pour la porter au plus haut point de perfection possible, sans jamais s’écarter cependant du double principe de baser l’éducation de la jeunesse sur les doctrines religieuses, et de ne pas permettre une trop grande extension, non pas de la véritable science toujours utile, mais de ces demi-lumières dont la révolution se sert si habilement pour l’égarement et le malheur des peuples.…

… Tout en travaillant à faire disparaître dans Son peuple aussi bien que dans l’armée les traces et les conséquences de la révolution, le Roi s’est occupé en même temps de la réorganisation du Gouvernement ou, si l’on peut se servir de ce terme, de la machine administrative.…

… restreindre ou à limiter l’autorité Royale, le Roi s’est montré d’autre part disposé à accueillir tous les vœux de Son peuple à satisfaire à tous ses besoins réels.…

… Sans prendre aucun engagement formel et public, mais par le seul acte de Sa volonté constante et ferme, le Roi, dès les premiers jours de Son règne, s’est interdit scrupuleusement ces mesures économiques que Ses prédécesseurs avaient introduites dans des vues bienfaisantes et paternelles, mais qui ne cadrent plus à présent avec l’esprit du siècle, trop corrompu pour avoir besoin d’autre chose que d’une justice sévère et impartiale.…

… Le Roi réforma l’organisation judiciaire en introduisant des Tribunaux de plusieurs juges à la place des juges isolés, supprimant les épices et allouant aux Magistrats des traitemens fixes sur le trésor de l’Etat.…

… La législation sur les bois et forêts ainsi que sur les mines se trouvait d’un côté disséminée dans un grand nombre de règlemens ignorés ou tombés en désuétude, et offrait de l’autre de grandes lacunes : le Roi donna à cette partie une organisation nouvelle. L’Etat aussi bien que les particuliers trouveront dans l’exécution des dispositions, qui ont été tout récemment publiées à cet égard, un accroissement de revenus et des mesures conservatrices de ces deux branches importantes de propriétés.…

… , Sa Majesté s’occupait en silence de toutes les autres branches de l’administration générale et préparait un grand nombre de lois qui se trouvent à l’heure qu’il est plus ou moins avancées.…

… L’opinion publique ne pouvait être négligée par le Gouvernement : mettant de côté ces moyens trop connus et presqu’usés avec lesquels les partis ou les Gouvernemens d’un jour cherchent à en créer une factice et par conséquent peu durable, le Roi a laissé aux actes de Son Gouvernement, à Ses dispositions bienfaisantes et paternelles, au temps enfin, le soin de ramener cette petite portion de Ses sujets que la révolution avait égarée. Il s’est borné à exercer sur eux une surveillance sévère, à porter sur le reste de Ses sujets une attention suivie, mais non inquisitoriale ni vexatoire afin de connaître aussi exactement que possible l’état de l’opinion.…

… Le résultat de ce sistème a été de convaincre le Roi que la masse de la Nation est bonne, qu’elle ne veut ni troubles ni changemens, que ceux que la révolution a compromis, sans être entièrement corrigés,…

… Voilà les questions que le Roi s’est adressées à Lui-même, et qu’Il n’a pas hésité à résoudre négativement.…

… Les branches administratives et économiques de l’Etat ont reçu d’importantes et utiles améliorations. Elles offrent un ensemble satisfaisant et de nature à soutenir la comparaison avec celles des autres Gouvernemens ; loin cependant de les croire parfaites, le Roi s’occupe encore de les perfectionner. Il accueillera toujours avec plaisir toutes les améliorations qui seront compatibles avec les principes invariables de Sa conduite et les bases fondamentales de la Monarchie.…

… Le Roi peut donc se dire avec conviction, Il peut l’avancer sans hésitation à Ses …

… Tel est le langage que le Roi tiendrait s’Il n’écoutait que Sa conviction personnelle, si dans une cause qui intéresse peut-être l’Europe entière il devait se borner à rendre une justice entière et complète à Ses sujets. Mais le …

… tiendrait s’Il n’écoutait que Sa conviction personnelle, si dans une cause qui intéresse peut-être l’Europe entière il devait se borner à rendre une justice entière et complète à Ses sujets. Mais le Roi n’ignore pas que de la tranquillité du …

… Pour concilier ces grands intérêts, pour donner une nouvelle preuve de Son désir de tout sacrifier au bien général, le Roi propose à Ses …

… De déclarer que, vu l’état satisfaisant de réorganisation dans lequel se trouvent les Etats du Roi, et sur Sa demande, l’occupation du …

… du Roi s’est engagé à faire en nature aussi bien qu’en numéraire, continueront à être observées en autant qu’elles sont compatibles avec les dispositions de l’article précédent, et de façon que les payemens à faire & les fournitures à livrer subissent aux époques précitées une diminution proportionnée au nombre des troupes qui quitteront les Etats du …

… s’est engagé à faire en nature aussi bien qu’en numéraire, continueront à être observées en autant qu’elles sont compatibles avec les dispositions de l’article précédent, et de façon que les payemens à faire & les fournitures à livrer subissent aux époques précitées une diminution proportionnée au nombre des troupes qui quitteront les Etats du Roi.…

… pour l’examen de cette question) la continuation du fardeau imposé à Ses peuples, le Roi a eu besoin de détourner Sa pensée de l’état actuel de Ses finances ; Il a dû s’abstenir surtout de considérer la situation affligeante des propriétaires forcés à supporter, malgré la baisse actuelle, le fardeau de ces mêmes contributions dont ils s’acquittaient avec peine lorsque les denrées étaient à un prix bien supérieur.…

Sa Majesté, qui ne peut se dissimuler que l’aisance des familles et la diminution des contributions sont les premiers, les plus forts moyens pour rattacher tous les cœurs aux Gouvernemens, se voit avec une peine infinie obligée à renvoyer à une époque indéterminée le moment si heureux pour Son cœur paternel dans…

… le Roi de Sardaigne

Verona_II_1.xml

Kongress von Verona III. Affaires de l’Orient Procès-verbal der fünften Sitzung 1

… passer le Bosphore sous leurs pavillons, ainsi que l’Ambassadeur de Sa Majesté s’est employé déjà, par ordre de Sa Majesté, en faveur du Pavillon du Roi de Sardaigne. …

Verona_III_2.xml