Header/Metadaten

Regest

Der neapolitanische Gesandte Ruffo informiert darüber, dass König Ferdinand I. nähere Auskünfte über die Absichten der alliierten Mächte wünscht.

Anwesende BERNSTORFF · BLACAS · CARAMAN · FERRONNAYS · GORDON · KAPODISTRIAS · METTERNICH · NESSELRODE · POZZO DI BORGO · RUFFO · VINCENT
Bezeichnung Journal des Conférences
Dokumentenart Originaljournal
Ort/Datum Laibach, 13. 01. 1821
Signatur Wien, ÖStA, HHStA, Staatskanzlei, Kongressakten, Kart. 22, Fasz. 40 (alt), 11–12
Stückbeschreibung

Journal

In der Liste der anwesenden Personen Ruffo ursprünglich als „Plénipotentiaire de S. M. le Roi de Naples“ bezeichnet. „de Naples“ gestrichen und durch „des deux-Siciles“ ersetzt.

Vgl. gedruckte Quelle Alberti, Atti, S. 403-404.

Text

Hand: Anonyme Hand

[Bl. 11r]

Journal des Conférences
No 3.

Conférence du 13 Janvier.

D’après ce qui avait été conclu à la Conférence d’hier, Mr le Prince de Ruffo est venu prendre part aux Conférences et s’est acquitté d’abord d’une commission dont il était chargé de la part de S. M. Sicilienne.

Il a annoncé à Mrs les Plénipotentiaires que le Roi, son Maître, lui avait ordonné de témoigner avant tout à Ses augustes alliés le prix qu’Il attachait aux sentimens qui[Bl. 11v] les ont portés à demander Sa coopération pour tenter de concilier le bien-être dont le Roi désirait faire jouir Ses peuples, avec les devoirs que les Monarques ont à remplir envers leurs Etats et envers le monde. Convaincue de la générosité de leurs intentions et de l’utilité dont pouvait être Sa présence S. M. n’a pu hésiter à se rendre à l’invitation de Ses augustes alliés dans l’espoir de faire disparaître sous les auspices de la paix et de la concorde les obstacles qui depuis six mois ont isolé Ses Etats de l’alliance européenne.

Le Roi n’a pu se dissimuler l’impression fâcheuse que les derniers événemens survenus dans Son Royaume ont dû produire en Europe,1 et devant avec raison en redouter les conséquences, S. M. s’empressera de se concerter avec Ses alliés pour épargner à Ses peuples les maux dont Elle les voit menacés.

Ayant appris avec la plus vive satisfaction que les Souverains, fidèles aux principes de justice, de sagesse et de modération qui les ont constamment guidés, n’ont voulu prendre aucune mesure définitive relativement aux affaires[Bl. 12r] de Son Royaume avant d’avoir épuisé les chances d’une conciliation qu’ils préféreraient à tout autre moyen d’accomplir le but de leur intervention bienveillante, S. M. peut d’autant plus se flatter de faire valoir un titre aussi cher à son cœur que celui de conciliateur en faveur de Ses sujets. Mais pour remplir avec quelqu’espérance de succès les devoirs que ce titre lui impose, S. M. doit demander avant tout à Ses augustes alliés de lui manifester sans réserve leur pensée toute entière, bien convaincue que, sans jamais dévier du système qui fait la base de leur politique, ils ne manqueront pas de donner au monde dans cette occasion une nouvelle preuve des vues justes et éclairées et des sentimens élevés qui les animent.

Après avoir pris acte de ce message on a prévenu Mr le Prince de Ruffo que dans une séance prochaine on lui ferait connaître dans toute leur étendue les intentions des Souverains alliés.

Lu et Certifié

À la conférence du 15

Gentz

Zitierempfehlung Protokoll der 3. Sitzung des Kongresses von Laibach. In: Mächtekongresse 1818–1822. Digitale Edition, hrsg. von Karin Schneider unter Mitarbeit von Stephan Kurz, Wien: Österreichische Akademie der Wissenschaften, Institut für Neuzeit- und Zeitgeschichtsforschung 2018. URL: https://maechtekongresse.acdh.oeaw.ac.at/pages/show.html?document=Laibach_Prot_3.xml&directory=editions, abgerufen 17.10.2019.
Verantwortlichkeiten
  • Transkription: Karin Schneider
  • Wissenschaftliche Edition: Karin Schneider
  • Technical Editor: Stephan Kurz
  • Korrekturen: Karin Schneider, Stephan Kurz
  • Beratung Kodierung: Daniel Schopper
  • Beratung Kodierung: Peter Andorfer

Vergleiche auch die Projektbeschreibung in der Einleitung sowie die Dokumentation der Applikation unter „Über diese Webseite“.

Lizenz https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/legalcode.de