Header/Metadaten

Regest

Die russischen Vertreter erklären, der Zar begrüße die Vorschläge des österreichischen Kabinetts zur schnellstmöglichen Beendigung der Revolution in Spanien und schlagen vor, sich bereits über weitere Maßnahmen zu einigen, falls das von den Vertretern Österreichs angeregte Vorgehen sich als nicht zielführend erweisen sollte. Zudem plädieren sie in Anlehnung an die Vorschläge Österreichs für Separatnoten der Mächte an die spanische Regierung.

Bezeichnung Antwort der russischen Bevollmächtigten auf die Vorschläge Metternichs vom 31. Oktober 1822
Dokumentenart Ausfertigung
Ort/Datum Verona, 2. 11. 1822
Signatur Wien, ÖStA, HHStA, Staatskanzlei, Kongressakten, Kart. 23, Fasz. 43 (alt), 181–182
Stückbeschreibung

Ausfertigung

Dokument liegt in einem Umschlag mit der Aufschrift von der Hand Metternich: „No 8. Projets des réponses des Cabinets à la proposition autrichienne“.

Vgl. gedruckte Quelle Vnešnjaja politika Rossii, Bd. 12, S. 588–589.

Text

Hand: Anonyme Hand

[Bl. 181r]

Vérone, le 21 Octobre/2 Novembre 1822.

À la suite des propositions faites par le Cabinet Autrichien, les Plénipotentiaires de Russie ont déclaré :

« Que l’Empereur, leur Maître, ne pourroit que Se féliciter de voir la Cour de Vienne signaler la nécessité d’une démarche dont l’objet seroit de hâter le terme de la révolution en Espagne, et d’encourager la nation Espagnole à secouer le joug des factieux qui l’oppriment ;

Qu’ils sont autorisés à adhérer à cette proposition dans l’espoir que les résolutions auxquelles donneront lieu les ouvertures de[Bl. 181v] l’Autriche jointes aux engagemens qui doivent résulter des propositions antérieures du Ministère français, serviront à compléter le système qu’on aura jugé le plus convenable d’adopter à l’égard de l’Espagne ;

Qu’en conséquence il leur paroît nécessaire de prévoir dès à présent le cas où la démarche proposée par l’Autriche seroit infructueuse ;

De définir l’attitude que prendroit chacune des Puissances intervenantes si les représentations de leurs Ministres à Madrid n’étoient pas écoutées ;

D’utiliser, en un mot, l’importante époque du Congrès de Vérone pour[Bl. 182r] arrêter avec précision le plan de conduite à suivre par ces Puissances dans toutes les circonstances que pourront amener leurs explications avec le Gouvernement Espagnol et les déterminations qu’il aura provoquées de leur part. »

Pour ce qui est du mode de la démarche en question, les Plénipotentiaires de Russie ont été d’avis qu’une déclaration faite au moyen de notes séparées, mais uniformes quant au point de départ & au but offriroit le plus de facilité.

C’est sur cette dernière base et dans la vue de réaliser aussi complètement que possible les idées[Bl. 182v] qu’ils venoient d’indiquer que les Plénipotentiaires de Russie ont témoigné être prêts à se concerter avec ceux des autres Cours alliées sur la suite à donner aux propositions du Cabinet de Vienne.

Zitierempfehlung Kongress von VeronaI. Affaires d’EspagneAntwort der russischen Bevollmächtigten auf die Vorschläge Metternichs vom 31. Oktober 1822. In: Mächtekongresse 1818–1822. Digitale Edition, hrsg. von Karin Schneider unter Mitarbeit von Stephan Kurz, Wien: Österreichische Akademie der Wissenschaften, Institut für Neuzeit- und Zeitgeschichtsforschung 2018. URL: https://maechtekongresse.acdh.oeaw.ac.at/pages/show.html?document=Verona_I_9.xml&directory=editions, abgerufen 11.12.2019.
Verantwortlichkeiten
  • Transkription: Karin Schneider
  • Wissenschaftliche Edition: Karin Schneider
  • Technical Editor: Stephan Kurz
  • Korrekturen: Karin Schneider, Stephan Kurz
  • Beratung Kodierung: Daniel Schopper
  • Beratung Kodierung: Peter Andorfer

Vergleiche auch die Projektbeschreibung in der Einleitung sowie die Dokumentation der Applikation unter „Über diese Webseite“.

Lizenz https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/legalcode.de